MANUFACTURE DE SABRES DE BOIS JAPONAIS

BOKKEN & JO POUR AIKIDO

MANMORI

L’ESPRIT MANMORI

Tradition & Innovation

Chez Manmori tous les Bokken , Wakizashis, et Jo sont faits à la main et sont basés sur la forme originelle des armes en bois traditionnelles japonaises. En tant qu’artisan et pratiquant de Budo Bernard Saligné y ajoute cependant sa propre sensibilité , son propre regard.
À l’atelier Manmori, nous respectons les traditions mais nous savons innover en fonction de votre pratique.

Notre philosophie

À l’atelier Manmori, nous utilisons du bois français provenant de forêts gérées de façon durable.
Notre façon de travailler s’inscrit dans une démarche responsable. Nous nous engageons à préserver la nature en replantant des arbres.

Savoir-faire et expérience

Manmori propose des armes en bois de haute qualité pour la pratique des arts martiaux depuis 1998. Il s’agit volontairement d’une micro production. Bernard Saligné ne produit que quelques centaines de bokken & Jo par an en bois de Cormier, ce bois français rare et précieux. C’est un moyen de garantir l’authenticité, la qualité de finition & le respect de la matière première.

MANMORI BOUTIQUE EN LIGNE

Bokken, Jo, Shoto actuellement en stock.

MANMORI BOKKEN & JO HAUT DE GAMME

Bokken, Jo, wakizashi faits à la main en Perigord dans du véritable bois de Cormier.

CONTACTEZ-NOUS

MANMORI

Nous sommes toujours ravis d’échanger avec vous ; Contactez-nous pour toute commande particulière ; Pour des renseignements avant un achat ou même simplement pou dire bonjour …

Congés d'été du 24 juillet au ... !

Chers Clients !

 Le site est actuellement en mode catalogue ; vous pouvez consulter toutes les pages mais l'option "achat" n'est plus disponible pendant toute la durée des congés.

L'entreprise ayant dû faire face à d'importantes difficultés suite à la crise sanitaire nous avons avancé la date des congés d'été ...et nous ne savons pas encore si Manmori pourra ouvrir à nouveau en septembre. Bien entendu vous serez tenus informés de l'évolution en consultant le site.


Merci de votre compréhension,
Bernard Saligné